Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Amérique Latine : feminicide, l’autre violence

26 novembre 2012

Une Française meurt tous les trois jours sous les coups de son (ex) compagnon mais en Amérique Latine, la violence faite aux femmes explose tous les compteurs et les murs du foyer pour s’immiscer dans tous les pans de la société, écrit Florencia Valdés Andino dans Terriennes, le portail consacré par la télévision francophone aux "dernières nouvelles de la meilleure moitié de l’humanité".

A l’occasion de la journée internationales contre les violences faites aux femmes, le portail revient sur le terme de féminicide qui, même s’il n’a pas encore fait son entrée dans le petit Larousse, il désigne une réalité "connue depuis longtemps dans les milieux féministes".

Dès 1976, l’avocate et chercheuse américaine Diana Russell l’emploie pour définir le meurtre d’une femme en raison de son genre, que ce soit dans le cadre d’une relation intime, d’une agression, d’un viol ou d’un crime de guerre.

En Amérique latine c’est la chercheuse et féministe mexicaine, Marcela Lagarde, qui s’en empare au début des années 2000 pour parler des meurtres en série de jeunes filles dans la ville frontalière de Juárez.

- Dans la presse latinoaméricaine

En savoir plus : TV5 Monde - France


Commentaires...





Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots