Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Pérou : la gauche et la droitie unies contre les Fujimori

Tandis que son père et ancien président de la république Alberto Fujimori purge une peine de 25 ans pour crime contre l’humanité, les Péruviens pourraient bien élire dimanche 5 juin sa fille Keiko à la tête du pays. Et ce malgré l’unité de la gauche et des libéraux contre le "clan sulfureux".

2 juin 2016
JPEG - 1 octets

Mémoire courte ou incomprehensible nostalgie d’un régime autoritaire et corrompu ? Quoiqu’il en soit, les Péruviens ont donné, lors du premier tout de la présidentielle, le avril dernier, una large majorité à la candidate de Fuerza Popular qui avec son 32.64% avec largement devancé les candidats de Peruanos pour el Cambio, Pedro Pablo Kuczynski (17,23%) et du Frente Amplio, Verónika Mendoza (15,35%).

Oubliant leurs différences, la candidat de gauche, Veronika Mendoza a appelé à soutenir son ancien rival liberal qui, selon les derniers sondages, aura dû mal à s’imposer à la representante du redoutable clan dont l’aura d’autoritarisme et de corruption ne semble pas effrayer une majorité de Péruviens apparemment contents voire désireux de les voir revenir aux affaires.


Commentaires...



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots