Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Brésil : Amnesty International réclame la "fin de l’impunité policière"

Lors de sa première visite officielle au Brésil, le secrétaire général d’Amnesty International, Salil Shetty, a voulu attirer l’attention sur les questions de sécurité publique dans les favelas de Rio ainsi que sur les difficultés des peuples autochtones.

18 août 2013

Présent au Brésil pour une première mission de haut niveau depuis que l’organisation a ouvert son bureau de Rio, Salil Shetty a rencontré notamment à Brasilia le ministre de la Justice, José Eduardo Cardoso, à qui il a fait part des préoccupations de l’organisation humanitaire dont les responsables se sont entretenus aussi bien avec des habitants des favelas de Rio de Janeiro qu’avec des autochtones de l’état du Matto Grosso do Sul.

« En dépit de tous les progrès accomplis au Brésil sur le plan économique au cours de la décennie écoulée, la violence est endémique, et la réaction actuelle, loin de permettre de combattre le problème, aggrave en fait la situation » a souligné Salil Shetty pour qui « le gouvernement brésilien peut être fier de ses nombreux succès, en particulier sur le plan de la lutte contre la pauvreté et les inégalités de revenu (mais ) il doit cependant s’attaquer aux très sérieux problèmes que sont la violence et l’insécurité ».

« Les favelas et les communautés autochtones ne peuvent pas être des zones de non-droit » a souligné le secrétaire général d’Amnesty International tout en appelant les autorités brésiliennes à rejeter « la fausse dichotomie entre développement et droits humains ».

- En savoir plus


Commentaires...





Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots