Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Arles : coups d’oeil francochiliens sur un pays ultralibéral

30 juin 2013, par Eduardo Olivares Palma

Quarante après l’instauration, sous le haut patronage de Pinochet et les siens, d’un véritable laboratoire mondial de l’ultralibéralisme, le Chili a encore du mal à regarder en face toutes les séquelles de la contre-révolution qui, pendant 17 ans, fit de son mieux pour effacer toute trace des 1000 jours de gouvernement de Salvador Allende et de l’Unité Populaire.

Avec une « ardente patience », des milliers de petites et grandes manifestations sociales, humanitaires, politiques et culturelles ont, pendant ces années-là, contribué à faire conscience et à mettre en évidence tout ce qui état enfoui sous la chape de plomb de l’ordre qui régnait à Santiago.

Ces manifestation auraient pu passer à jamais sous silence si, entre autres « bâtisseurs de mémoire », de nombreux photographes n’avaient pas pris à bras le corps le travail d’enregistrer et de conserver précieusement des images qui auront contribué et contribuent encore à la recherche de vérité et de justice a Chili.

Le Chili Ultra(Labo)ral de Patrice Loubon

Patrice Loubon

Photographe, commissaire d’expositions, "agitateur interculturel" et fondateur de la Galerie nîmoise Neg Pos, Patrice Loubon est, depuis 1997, un complice et support actif de ces photographes qu’il aide à "ouvrir les tiroirs" de la mémoire accumulée patiemment pendant les années noires.

Un complice si proche qu’ils l’ont choisi eux-mêmes pour être - parmi d’autres actions communes- le commissaire de « L’Histoire d’une photo ». Une exposition collective où 20 de ces photographes cherchaient à retrouver "l’intention primaire" qui avait inspiré des photos que les regards du public avaient progressivement détournées de leur sens d’origine

C’est donc en tant que véritable membre de la « famille » des photographes chiliens que, à propos des 40 ans du coup d’état, Patrice Loubon et Neg Pos proposent, au Musée de la Résistance d’Arles, un ensemble de manifestations réunies sous le titres très suggestif de Chile Ultra(labo)ral.

Urba Latin Arpilleras

Au programme :

- Chile desde dentro : l’histoire récente du Chili vu par la génération de photographes des années 80.

- Urba Latin Arpilleras : un "face à face" entre des images photographiques
actuelles issues de la rue latino‐américaine (Santiago, Quito et Mexico) et les Arpilleras, ces broderies populaires qui, du temps de Pinochet, proposaient un autre récit du quotidien des Chiliens sous la dictature.

- Être artiste engagé en 2013 : un conférence de Patrice Loubon et Daniela Montecinos, peintre chilienne.

- La Ciudad de los Fotógrafos (projection) : un film "épique" sur le métier de photographe du temps la dictature de Pinochet.


Commentaires...





Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots