Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Cine Latino : Clap sur la 25ème !

11 mars 2013, par Eduardo Olivares Palma
JPEG - 72.6 ko

Impossible de dresser dans ces quelques lignes, la longue liste de tout ce que que le cinéma latinoaméricain et le cinéma tout court ont gagné depuis qu’une poignée de passionnées du sud de la France, se sont lancés à l’aventure de créer un festival animé par la conviction que "le cinéma était le meilleur véhicule possible pour faire connaître les réalités politiques des États-nations de l’Amérique latine aux spectateurs français".

25 ans après, la graine semée grâce à l’élan solidaire des fondateurs de l’Association des Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse (ARCALT) est devenue un arbre généreux qui, tout en étant une institution respectée et respectable dans le monde du cinéma, a su garder sa pulsion solidaire - et festive !- des origines.

Cinéma et Politique

C’est pourquoi, dans les mots de son président, Francis Saint Dizier, "choisir comme thème « cinéma et politique » pour le 25e anniversaire de notre festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse, est pour nous un retour aux sources, celles du cinéma et celles de notre manifestation".

Non, le succès de Cine Latino ne s’est pas fait au prix du reniement ou de l’abandon des convictions et des engagements qui l’ont inspiré. Nul doute donc que cette 25ème édition sera un pas de plus vers une plus large diffusion des films déjà produits et, dans des nombreux cas, un coup de pouce à de nombreux films latinoaméricains qui, depuis plus de dix ans doivent en grande partie leur existenceau rendez-vous toulousain. [1]

Un vrai printemps du cinéma latinoaméricain sur les bords de la Garonne !!

- Notre interview de Francis Saint-Dizier lors de la 23ème édition de Cine Latino


[1Depuis 2002 et en association avec le Festival Internacional de Cine de San Sebastián, la section "Cinéma en Construction" des Rencontres, a contribué à la réalisation de plus d’unecentaine de films latino-américains nés d’une démarche indépendante et qui, faute des moyens, étaient souvent interrompus au stade de la postproduction.


Commentaires...



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?