Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Le FMI accuse l’Argentine de...falsification !

5 février 2013

C’est de toute évidence une première : pour la première fois de son histoire, le Fonds Monétaire International a adopté une « déclaration de censure » à l’encontre d’un pays, l’Argentine, qu’il accuse ni plus ni moins que de falsifier ses statistiques économiques.

D’après Le Figaro, Les 24 membres du conseil d’administration du Fonds, qui représentent ses 188 États membres, mettent principalement en cause les chiffres de l’inflation du pays et s’interrogent sur sa croissance.

En effet, selon les statistiques officielles, l’inflation ressortait pour l’année 2012 à 10,8 %, alors que, pointent les accusateurs, tous les instituts privés l’évalueraient à prés de 25,6 %, soit plus du double de ce que veut faire croire le gouvernement.

Selon les observateurs Le FMI a trois possibilités de sanctions si l’Argentine ne fait pas preuve de "sagesse" Il peut décider de la priver de ses prêts si jamais elle en a besoin. Il peut également lui retirer ses droits de vote. Il peut, enfin et surtout, choisir de tout simplement l’exclure.

- Dans la presse argentine

En savoir plus : Le Figaro - France


Commentaires...





Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots