Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Attentat anti-juif de 1994 : l’Argentine et l’Iran vont enquêter ensemble

28 janvier 2013

La présidente argentine Cristina Kirchner a annoncé dimanche un accord avec l’Iran sur la création d’une commission indépendante pour enquêter sur l’attentat antijuif de 1994 à Buenos Aires dans lequel 85 personnes ont péri.

A Téhéran, rapporte Libération, le ministère des Affaires étrangères a confirmé l’accord que la présidente argentine a annoncé sur son compte Twitter : "C’est historique : environ 19 ans après l’attentat contre l’Amia et pour la première fois il y a un instrument légal mis en place entre l’Argentine et l’Iran". Les chefs de diplomatie argentin Hector Timerman et iranien Ali Salehi l’ont signé en marge d’une réunion de pays africains à Addis Abeba en Ethiopie.

Selon elle, les deux pays se sont mis d’accord pour "créer une commission composée de cinq juristes internationaux de renom pour établir la vérité. Aucun d’entre eux ne pourra être de la nationalité de l’un des deux pays. C’est une condition indispensable d’indépendance".

L’attentat contre l’Amia avait été précédé deux ans plus tôt de l’explosion d’une voiture piégée devant l’ambassade d’Israël à Buenos Aires, faisant 29 morts et 200 blessés, une opération que l’Argentine avait également imputée à l’Iran.

En savoir plus : Libération - France


Commentaires...





Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots