Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Venezuela : mobilisation générale autour d’une investiture en absence de l’investi

10 janvier 2013

Hospitalisé à Cuba où il lutte encore et toujours contre le cancer, le président vénézuelien Hugo Chavez, réélu haut la main en octobre dernier était, comme prévu, absent de la cérémonie d’investiture programmée ce jeudi 10 janvier.

Contrariant les tentatives de l’opposition qui demandait des nouvelles élections organisées immédiatement par le président de l’Assemblée Nationale qui, en l’absence de Chávez, serait devenu président par intérim, le Tribunal Suprême de Justice (TSJ) a accédé aux demandes des chavistes et autorisé le président vénézuélien à retarder son investiture. De combien de temps ?

"On ne sait pas grand chose sur le cancer d’Hugo Chavez, on ne sait pas à quel degré est la maladie actuellement", expliquait ce matin sur France Info François-Xavier Freland, journaliste, spécialiste du Venezuela, pour qui "Chavez est un peu un demi-dieu. Il est absent mais très présent par sa personne car il a personnifié le pouvoir pendant 14 ans."

En attendant, c’est dans les rues de Caracas que va se jouer une partie de la bataille pour la légitimité de la nouvelle investiture du leader vénézuelien. Tandis que son parti (le Parti Socialiste Unifié du Venezuela) et le gouvernement appelaient le peuple à se rassembler ce jeudi autour du palais présidentiel, l’opposition a convoqué à une manifestation pour protester, le 23 janvier prochain, contre la décision du TSJ qui, selon les leaders anti-chavistes, "consacre l’altération constitutionnelle et frappe l’ordre démocratique de l’Etat".

Ecoutez le reportage de France Info :


Commentaires...





Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots