Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Colombie : un singulier face à face entre l’ancien président Uribe et le juge Baltasar Garzón

21 septembre 2012, par Eduardo Olivares Palma

"Hablemos de Paz" (parlons de paix), c’est le titre de la nouvelle émission que vient de lancer Canal Capital, une chaine de télévision appartenant à à la Mairie de Bogota dont le directeur est le journaliste Hollman Morris. Objectif de l’emission : "ouvrir un nouvel espace pour parler de paix et de droit de l’homme dans une chaîne publique, purielle, inclusicve et démocratique".

Pour la première, co-animée par le juge espagnol Baltasar Garzón ("tombeur" de Pinochet et actuellement défenseur du fondateur de Wikileaks, Julen Assange), les producteurs de l’emission avaient invité l’ancien président Alvaro Uribe devenu un critique farouche des négociations que son successeur José Manuel Santos mène actuellement avec les FARC.

Les presque deux heures d’interview ont été riches en passes d’armes entre l’ancien chef de l’État et le juge espagnol qui a souvent mis en cause sa politique en matière de protection des droits de l’homme.
"Vous êtes venu ici pour m’accuser mais vous commetez une erreur, je ne ne suis ni Pinochet ni Fujimori" a notamment lancé Uribe au cours de ce moment exceptionnel et transparence et de confrontation d’idées que La Francolatina t’invite a regarder ici-même.


Commentaires...





Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots