Il s’en passe des choses entre la France et l’Amérique Latine !



Présidents Humala, Piñera, Correa : « Sommes-nous les gardiens de nos frères ? »

7 avril 2012
Le "Negro Piñera", Antauro Humala et Fabricio Correa : les moutons noirs ?

L’Agence France Presse revient sur les déboires fraternels des présidents du Pérou, du Chili, et d’Equateur qui saint devenues "sources de migraines pour leurs gouvernants de frères, quand ils ne menacent pas de se poser en rivaux".

"Dans le cas du président péruvien Ollanta Humala, c’est son frère Antauro, en prison pour une rébellion militaire qui fit six morts en 2005, qui, selon l’AFP, " est en passe de devenir la coqueluche des médias, entre frasques, petites phrases et prétentions présidentielles".

En Equateur, c’est Fabricio, le frère aîné du président Rafael Correa qui raille son frère, l’accusant de "copier les modèles "messianiques" du Venezuela ou Cuba" et en alléguant que c’est lui qui "l’a fait président", et qu’il se doit donc de "continuer de lui corriger certaines choses, comme lorsqu’ils étaient petits".

Au Chili, Miguel Piñera, "El Negro, qui, selon l’agence française, est un "musicien médiocre et noctambule avéré, propriétaire de discothèques", qui "se vante d’être le mouton noir de la famille, vivant aux crochets de Sebastian, son milliardaire de frère et chef de l’Etat depuis 2010".

En savoir plus : AFP -France


Commentaires...





Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots