Vous reprendrez bien un peu de culture latine !



La France condamne l’assassinat de la leader colombienne Ana Fabricia Córdoba

Le communiqué du gouvernement français exige que toute la lumière soit faite sur le meurtre, mardi 7 juin à Medellín, de la dirigeante des associations des "desplazados" de la ville.

10 juin 2011
JPEG - 27.7 ko

Voici le texte du communiqué des autorités françaises.

La France condamne l’assassinat d’Ana Fabricia Cordoba, représentante d’une association militant pour la restitution des terres, à Medellin, où elle s’était réfugiée en 2001.

Elle réitère son soutien au gouvernement colombien dans le cadre du processus engagé pour la réparation due aux victimes et la restitution des terres spoliées.

Cet assassinat intervient alors que deux dirigeants de l’association "Tierra y Vida" (la terre et la vie) pour la restitution des terres et des biens, fondée dans la région de l’Uraba et lauréate du prix franco-allemand des droits de l’Homme "Antonio Nariño" 2010, effectuent une visite en France et en Allemagne.

Toute la lumière doit être faite sur ce crime, et les auteurs doivent être identifiés puis traduits devant la justice.

La France s’associe au deuil des proches d’Ana Fabricia Cordoba et exprime sa solidarité avec toutes les victimes de la violence en Colombie.


- Le meurtre Ana Fabricia Córdoba à la télévision colombienne (en espagnol)


Commentaires...



Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?



Suivre la vie du site RSS en espagnol | Suivre la vie du site RSS en français
Crédits | CopyLeft | Plan du site | Contact

Creative Commons License
Contrat Creative Commons.
Thumbshots